DIFFÉRENTS – ENSEMBLE – FORTS

Dialogue interreligieux et philosophique du point de vue des femmes

 C’est sous cette devise qu’ont eu lieu à Augsbourg du 25 au 29 octobre 2023 les journées d’étude d‘ANDANTE, l’Alliance européenne des femmes catholiques. Dans la maison de retraite spirituelle de Leitershofen se sont rencontrées des déléguées venant entre autres de pays européens comme par ex : Lettonie, Grande-Bretagne, Suisse, Pays-Bas, Albanie, France, Pologne, Slovénie et Allemagne. 

Dans les formats de dialogue interreligieux, les femmes sont chroniquement sous-représentées et leurs intérêts ne sont donc souvent pris en compte que de manière marginale. Des femmes de différentes religions ont été invitées à intervenir, entre autres : 

  • Ayse Coskun (Les femmes musulmanes dans le dialogue interreligieux) 
  • Gabriela Frey (égalité des droits des femmes dans le bouddhisme), 
  • Tanya Smolianitski (Augsbourg, la vie juive du point de vue des femmes), 
  • Patricia Stroat (façonner l’amitié interreligieuse), 
  • Zusanna Radizik (dialogue judéo-chrétien en Pologne), 
  • Dorothea Sattler (La femme, un être humain – Réflexions anthropologiques), 
  • Josefa Britzelmeier-Nann (Défis de la collaboration interreligieuse et interculturelle dans la pastorale)

 La juge suisse Sybille Bader (Andante-Europe) et Gabriela Frey (European Buddhist Union et Sakyadhita France), s’engagent au sein du Conseil de l’Europe avec une trentaine d’autres organisations pour la mise en place d’une plateforme de dialogue interreligieux inclusive et respectueuse du genre. Cette plateforme a déjà été réclamée par l’Assemblée parlementaire en 2015, mais a jusqu’à présent échoué en raison du veto de trois membres du Conseil des ministres. Se concentrer uniquement sur les réunions de haut niveau, comme c’était le cas jusqu’à présent, ne suffit pas pour aborder efficacement les défis actuels (notamment l’antisémitisme, la discrimination des musulmans, la montée de la xénophobie, de la haine, de l’extrémisme, etc.).

L’atmosphère chaleureuse et sororale – malgré les développements dramatiques au Proche-Orient et leurs répercussions en Europe – était bienfaisante et a montré une fois de plus à quel point la participation sur un pied d’égalité des femmes dans les religions est indispensable pour un monde plus pacifique. L’idée d’une Coopération des femmes croyantes dans le cadre du Comité pour le dialogue interreligieux et interconvictionnel du Conseil de l’Europe a été inscrite à l’ordre du jour des travaux à venir.  

Gabriela Frey
Sakyadhita France & Sakyadhita Germany
EBU-Coordinatrice des affaires européennes

Information :

Share the Post:

Related Posts

Sravasti Abbey

Un monastère bouddhiste destiné à des personnes de tous horizons pour leur permettre d’apprendre des méthodes pratiques pour vivre dans

Read More

SELECT YOUR LANGUAGE

Transleted by google

Déduction fiscale : une attestation fiscale sera délivrée selon les textes en vigueur à la fin de l’année.
MODE DE PAIEMENT DE LA COTISATION OU DU DON :